Sans raison apparente

Par |2020-12-31T12:59:45+01:0028 février 2012|À l'ombre du bestiaire, En s'en remettant à l'horizon, LibéBlog - Rétropédalages, Pas à pas|

Fragment premier • Quelque part en novembre. Fenêtre ouverte, hiver encore trop doux. Les étourneaux sont à nouveau là, dans leur plumage de frimas...