mai 2016

Vue imprenable sur notre ceinte trinité…

Par |2017-02-14T17:53:11+01:0019 mai 2016|LibéBlog|

Il traine. L’air est déjà doux. Il bougonne. La ravine est incommode, étroite et dense d’obstacles divers qu’ont fait saillir les ruissellements des grandes pluies d’hiver, vieilles souches de cade, teigneuses, plus épineux argelas, traîtres racines d’aubépine.

mars 2016

janvier 2016

novembre 2015

août 2015

avril 2015

avril 2012

février 2012

Go to Top