Lire entre les vignes, vivre entre les lignes FRAGMENT 90
10 août 2019
Ces huit derniers mois de conflit entre nous, notre fils et l’institution devraient être pour nous la goutte de trop. Pourtant, on marche, on planifie, on négocie, on essaie de comprendre. Serions-nous trop dociles ? Trop confiants ? Ou trop peureux, trop enclins à respecter hiérarchie et pouvoir, trop habitués à essuyer ce qui suinte... Lire le billet...
Mi-fugue, mi-raison FRAGMENT 4
8 mars 2012
Au milieu des champs, d’un plateau encadré d’un cirque rocheux, le Foyer d’Émilien encore éclairé se fait doucement oublier dans la nuit. Comme un effet miroir entre deux marginalités, un champ dévolu aux gens du voyage jouxte la structure enclose... Eux sont libres, le temps est clément et ils ont fait un feu, en contrepoint... Lire le billet...
Une vie après l'amer ? FRAGMENT 90
9 avril 2020
Je crois qu’il a crié pendant des années, peut-être plus. Elle avait abdiqué, enfin, si je dois bien m’en souvenir. Alors on a travaillé, à lui donner envie de sortir, de voir le monde, à le rendre sortable, aussi. À rendre chaque ouverture la plus lumineuse possible, à l’acclimater, le raisonner, à tenter de lui donner... Lire le billet...
Un chiffre sur deux, tu seras père FRAGMENT 3
5 mars 2012
Le praticien a pris une voix monocorde, pour en masquer tout effet rhétorique, tout l’elocutio. J’hésite, beaucoup de chiffres me viennent à l’esprit ; huit cents kilomètres de rando avec mon fils par an, combien ça fait sur cette échelle ? Et neuf mille prises de vues, combien ça fait en stimuli ? Et 20 ans en minutes ?... Lire le billet...
Sans raison apparente FRAGMENT 1
28 février 2012
Quelque part en novembre. Fenêtre ouverte, hiver encore trop doux. Les étourneaux sont à nouveau là, dans leur plumage de frimas... Je dois fermer la fenêtre ; mes doigts frisent les touches du clavier comme jamais ils n’ont hésité. Difficile de poser ce premier message, point d’ancrage entre vingt années d’autisme et peut-être encore vingt à... Lire le billet...
L'affect est fini... FRAGMENT 91
14 novembre 2020
...ça tombe mal, entre reconfinement, détresse à tous les étages, montée de tous les populismes et autocraties possibles, noyade dans les plus improbables théories de complots, sombres anniversaires, souffrances et résilience, ça tombe mal car j’aurais préféré rester en un silence attentif, humble, tendu, empathique, à se demander, inutile, quelle conduite à tenir, sur quelles... Lire le billet...
La somme de ce que nous sommes FRAGMENT 2
29 février 2012
Très rapidement, le langage ne « venant » pas, il a fallu trouver des circuits parallèles au déroulé scolaire « normal ». Puis se rapprocher d’associations qui créaient ce qui n’existe pas ou pas assez pour l’autisme : des prises en charge adaptées et intelligentes. Lire le billet...
L'épreuve, par l'image FRAGMENT 5
13 mars 2012
...les prises de vues qui ont rythmé nos balades depuis quinze ans relèvent d’un sujet imposé, d’une monothématique obsessionnelle ; lui, moi, nous, au-dessus de notre horizon, dans le périmètre de chacun de nos pas et tout ce qui se trouve entre ces deux infinis ; par tous les temps, par petites touches, répétitives, anecdotiques.... Lire le billet...
Sans Raison Apparente – Fragments d’autisme2021-04-12T10:58:41+01:00
Autisme - Sans Raison Apparente
Autisme - Sans Raison Apparente

14 août 2009 • 13:06
Forêt de Comus
Aude

Novembre 2020, le quotidien Libération, version web, et ses nouveaux patrons, pour des raisons stratégiques, choisissent de couper leur branche des blogs.
Le blog SANS RAISON APPARENTE, planté en 2012, mûr de huit ans d’écriture,
témoignage du quotidien d’une famille avec autisme, en France, de nos jours,
se retrouve soudain à terre.
En attendant d’explorer de nouvelles pistes éditoriales, les articles du blog seront republiés ici en intégralité, relus, complétés, au fur et à mesure, depuis l’origine et/ou depuis le clap de fin, avec l’intégralité des commentaires posés lors de la publication initiale.
Ce, tout en maintenant l’idée que ce site soit un lieu d’échange et de projets autour d’Émilien, de l’autisme et d’une certaine façon de côtoyer notre humanité.
0
C’est le nombre de billets republiés…
0
C’est le nombre de billets à ressusciter ici…

2012 •••

À l’origine, en exhumant l’archéoblog…

••• 2021

Rétropédalage, plongée dans le protoblog…

2021 •••

En France, pour beaucoup de familles
rien ne semble offrir une perspective décente
au déroulé de leur vie avec leur proche
avec autisme.
Chanceux, ceux qui bénéficient d’un soutien
se demandent tous les matins combien de temps va-t-il durer.
Et soudain, tristes et vulnérables,
à la merci de notre propre putrescibilité,
constater que rien n’est dit ni pensé à ce jour
concernant la retraite et la fin de vie
de nos adultes avec autisme.
Alors oui, le combat continue, pour lui, pour nous, à notre manière,
parce qu’un regard attentif doit, plus que jamais, se porter sur la différence,
empathique, bien sûr, car c’est une des plus belles qualités de l’Homme,
mais aussi constructif, car il y a urgence à faire pour l’autisme en France,
innovant, parce que beaucoup reste à imaginer,
et juste, car c’est un idéal fondamental
de notre civilisation… a priori.
Les rubriques de l’ancien site :
actus, projets associatifs, Autisme et alentours, annonces…)
sont en réorganisation et réapparaitront bientôt ici.
Ce sera le cas des quelques articles déjà publiés
par certains auteurs parents d’enfants avec autisme.
Aller en haut